Calcul rupture conventionnelle : quels sont les principaux éléments à prendre en compte ?

La rupture conventionnelle est une procédure où l’employeur et le salarié se quittent à l’amiable pour les CDI, son montant est fixé librement entre les deux parties, mais il faut savoir qu’il y a un montant minimum fixé par la loi du travail.
Ces indemnités sont négociables et surtout vous pouvez demander des indemnités supplémentaires, cela à condition de connaitre son montant minimum.

C’est pour toutes ces raisons qu’il est important de savoir effectuer le :

calcul rupture conventionnelle.

Ce qu’il faut savoir !

L’indemnité conventionnelle est assez simple à calculer, mais plusieurs facteurs sont à prendre en considération.

En voici quelques-uns :

  • Connaitre le montant minimum qui ne peut pas être inférieur au montant de l’indemnité légale de licenciement. L'indemnité se calcule en multipliant un quart (1/4) du salaire brut par mois multiplié par le nombre d’années de travail.
  • La loi prévoit aussi des indemnités supplémentaires qui peuvent correspondre : le solde des congés payés non pris restants, une indemnité compensatrice de préavis, ou une indemnité de congés payés sur préavis…
  • Enfin tout dépendra des vos négociations avec votre employeur, mais une chose est certaine le minimum calculé est assuré par la loi.